Y'a les hauts, les bas

Y'a pas qu'les bas Léo

Y'a les bas d'Léa déballés-là, au dos des badauds, dit,

Tout doux les hauts débats, les beaux débats

Des bidons ballonnés, balladant au bal les balles

De leur libido lit !

 

Moi je jette une fleur,

Aux lèvres qui rigolent

Aux commissures de la pluie sur nos lèvres folles

Et jette une fleur

A la pluie qui rigole

Sur la commisure de nos lèvres.

 

Y'a des bas, des hauts

Y a pas qu'des hauts débats

Y'a le beau d'Léo emballé-là, au fond d'un radeau qui,

S'emballe d'embellie dans l'embolie des biens lotis

Ballant avalant d'une traite une boite et ravi au lit !

 

Moi je jette une fleur,

Aux lèvres qui rigolent

Aux commissures de la pluie sur nos lèvres folles

Et jette une fleur

A la pluie qui rigole

Sur la commisure de nos lèvres.

 

Y'a les A les O

Y'a pas qu'les U Léo

Les bus, les vus, les prix,  privés d'amour, envie d'vie vidéo

Dépravés sur l'pavé des pourparlers, emprisonnés

Déballé le repas avalé un jour de livide au lit !

 

Moi je jette une fleur,

Aux lèvres qui rigolent

Aux commissures de la pluie sur nos lèvres folles

Et jette une fleur

A la pluie qui rigole

Sur la commisure de nos lèvres.

 

Y'a les O, les A,

Y'a qu'ça qu'est bon Léo

Dans les hauts dans les bas y'a qu'du beau, en doux méli-mélo

En do est l'homélie de l'embellie, la vie est belle

Je te vois ravie d'envie, je t'imagine ravie d'la vie !

 

Moi je jette une fleur,

Aux lèvres qui rigolent

Aux commissures de la pluie sur nos lèvres folles

Et jette une fleur

A la pluie qui rigole

Sur la commisure de nos lèvres.